Championnats d’élite


Après 3 mois d’interruption, les National Foot 1 et 2 de retour en formule raccourcie !


Arrêtés depuis le 16 mars dernier pour faute de financement, les championnats gabonais de football de première et de deuxième division ont repris hier après-midi. Sous la menace de sanctions et contraint par le calendrier sportif international, ceux-ci ont été raccourcis pour ne désormais se jouer que sur quatre ultimes journées pour clore la saison 2017-2018. En clair, le National Foot 1 bloqué à la 6e journée, se terminera à la 10e. Le National Foot 2 sera ainsi raccourci à la 9e journée.

Publié le 27 mai 2018 à 10h36min par La rédaction de Foot241
Màj : 27 mai 2018 à 11h55min
Les joueurs de l’US Bitam demeurent en tête du National Foot 1 à l’issue de la reprise hier
A lire aussi

Les championnats de première et deuxième division de football gabonais ont été relancés hier après 2 mois et 10 jours d’interruption faute d’impayés de l’Etat aux clubs engagés. Pour sauver les meubles, la LINAF a été contrainte de raccourcir ces championnats à quatre ultimes journées au terme desquelles les 4 premiers au classement général se disputeront des play-offs pour déterminer le champion de la saison.

Une formule de championnat raccourcie qui devrait permettre de terminer tant bien que mal une saison qui aura manqué de tout et où les engagements de l’Etat vis-à-vis des clubs n’auront été comme de coutume au rendez-vous. Stoppée à la 6e journée pour la D1 et la 5e pour la D2, cette nouvelle mouture express sera ainsi sans phase retour et couperet pour les clubs en bas du tableau général.

Voici les résultats de la 7e journée du National Foot 1 disputée hier  :

  • Stade Migovéen vs Olympique de Mandji : 1-0
  • Adouma FC vs CF Mounana : 1-1
  • AS Stade Mandji vs USB : 1-2
  • Missile FC vs Akanda FC : 0-0
  • AS Mangasport vs Lozo Sport : 2-0
  • AO CMS vs AS Pélican : 1-1
  • Oyem AC vs Nguen’Asuku FC : 3-1

Toujours pour la D1, la prochaine journée - la 8e - se disputera le 30 mai, la 9e le 3 juin et la 10e le 6 juin. A l’issue de cette 7e journée, les quatre candidats aux play-offs et donc au titre de champion sont l’USB avec 18 points, AO CMS avec 13 points, l’AS Mangasport avec 11 points et Akanda FC avec également 11 points. Les lanternes rouges étant Nguen’Asuku et Adouma FC.

Cette reprise ne devrait pas pour autant faire oublier les nombreux impayés dus aux joueurs par leur club. Certains d’entre eux totaliseraient jusqu’à 6 mois d’arriérés de salaires. Une situation qui n’honore pas notre football national d’autant que la CAF, informée de la situation de précarisation joueurs professionnels de D1 et D2, avait déjà brandi la menace de suspendre les clubs gabonais des compétitions africaines de l’année prochaine.

Pour rappel, c’est réunis le 16 mars à Libreville que les présidents des clubs de D1 et D2 avaient décidé de l’arrêt des championnats de première et deuxième division de football. Ils exigeaient le paiement par l’Etat gabonais du reliquat de la subvention 2016-2017, estimé à 3 milliards de francs CFA, ainsi que la première tranche de la subvention 2017-2018.

Dans la même rubrique

Retrouvez Foot241 sur...

FACEBOOK
TWITTER

Foot241 sur Twitter@foot241