Innovation


Coupe du monde à 48 : l’Afrique pourrait gagner 4 places supplémentaires dès 2026


La Coupe du monde football va se jouer désormais avec 48 nations contre 32 actuellement dès 2026. Une proposition de répartition de ces 48 places a été faite jeudi dernier par le Bureau de la FIFA et devra être validée le 9 mai prochain à Manama (Bahreïn). Cette proposition de réorganisation de la plus célèbre compétition sportive du monde ferait passer l’Afrique de 5 à 9 équipes en lice.

Publié le 2 avril 2017 à 12h31min par La rédaction de Foot241
Màj : 2 avril 2017 à 13h20min
Le précieux trophée mondial
A lire aussi

Il pourrait y avoir désormais 9 places qualificatives pour les 52 pays d’Afrique à la Coupe du monde dès 2026. C’est la proposition actuellement sur la table du bureau de la FIFA qui devra statuer sur cette répartition à 48 nations. Dans le lot de ces 48 places, deux seront attribuées à l’issue de barrages qui mettront aux prises 6 sélections (un représentant de chaque confédération sauf l’UEFA plus un issu de la confédération du pays-hôte).

Le 10 janvier dernier, la Fifa avait adopté à l’unanimité le passage de la compétition à 48 nations. Il ne manquait plus que d’en définir la répartition. C’est sur cette dernière que va devoir tabler le Conseil de l’instance mondiale de football après la proposition détaillée émise le 30 mars par son Bureau à l’issue de consultations engagées auprès des fédérations membres

Dans le détail, cette nouvelle répartition fera gagner également aux pays d’Asie et l’Australie 4 place de plus tout comme à ceux d’Afrique. Ce sont les pays d’’Europe qui se taille la part du lion en ayant au final 16 places réservées soit deux de plus grâce à ce nouveau système.

Cette avancée qui pourrait être un léger mieux pour l’Afrique qui devrait avec 9 places directes, être le deuxième plus grand pourvoyeur d’équipes à la compétition derrière l’Europe. Une réorganisation d’ailleurs souhaitée par les fédérations nationales africaines qui tablaient pour dix places.

Voici dans le détail, cette proposition de répartition qui devra encore être validé la FIFA pour entrer en vigueur dès 2026 :

  • AFC (Asie + Australie) : 8 places directes (+4 par rapport au format actuel)
  • CAF (Afrique) : 9 places directes (+4)
  • CONCACAF (Amérique centrale et du Nord) : 6 places directes (+3)
  • CONMEBOL (Amérique du Sud) : 6 places directes (+2)
  • OFC (Océanie sans l’Australie) : 1 place directe (+1)
  • UEFA (Europe) : 16 places directes (+3)
  • + 2 qualifiés à l’issue des barrages.
Dans la même rubrique

Retrouvez Foot241 sur...

FACEBOOK
TWITTER

Foot241 sur Twitter@foot241