Incompréhension


Avion pour Djouba : Du rififi entre les Panthères du Gabon et le FNDS ?


Alors que tout semblait idyllique après la victoire 3-0 vendredi face au Sud Soudan, les problèmes surgissent à nouveau autour de l’équipe nationale du Gabon.

Publié le 14 octobre 2018 à 21h33min par Freddhy Koula
Màj : 14 octobre 2018 à 21h36min
Avion pour Djouba : Du rififi entre les Panthères du Gabon et le FNDS ?
A lire aussi

Des sources proches relatent qu’entre le Fond National pour le Développement du Sport (FNDS), la Fédération et certains cadres de l’équipe, la rupture serait totale. En cause, le désaccord autour de l’avion que devaient emprunter les joueurs et le staff ce dimanche pour Djouba, au Soudan du Sud.

« Aubameyang en colère »

Dans la nuit du samedi, un entretien entre les cadres des Panthères et le Directeur du FNDS, Igor Simard, qui tentait de convaincre Aubameyang et les siens de prendre le vol d’une compagnie low-cost sud-africaine, la tension serait très vite montée. S’en est suivi un échange virulent entre le capitaine des Panthères et le directeur du FNDS. Aubameyang et les siens ont refusé d’embarquer dans cette avion jugé « de fortune », loué à soixante deux millions de de FCFA par le FNDS, garant financier de la FEGAFOOT.

Des questions d’argent

Et alors que la question de l’avion a été réglée, le ministre des Sports, Alain-Claude Bilie By Nze ayant intervenu, Aubameyang ne décolère pas. Loin de là. L’attaquant d’Arsenal aurait décidé de ne pas être du voyage au Soudan du Sud ce lundi. “ Il aurait même juré ne plus revenir tant que l’administrateur du FNDS serait encore en poste”. Volcan.

Conséquence

Aubameyang était absent de la dernière séance d’entraînement ce dimanche après-midi à l’annexe du stade de l’Amitié, prétextant un mal de dos.

Les Panthères voyageront ce lundi à 8h en direction de Djouba, probablement sans leur capitaine. Une situation « désolante » pour la Fédération Gabonaise de Football qui, cette fois, « n’y est pour rien » selon le Pierre Alain Mounguengui.

Equation DC9

Daniel Cousin devra donc trouver le moyen de faire sans son meilleur joueur, lui qui avait façonné son système (en 4-3-2-1) autour du gunner. Cela ne devrait pas poser trop problème au vue de la dernière séance d’entraînement et de la faible adversité qu’est le Soudan du Sud. Axel Meye devrait logiquement prendre la place de PEA à la pointe de l’attaque, tandis que Bouanga et Lemina auront la responsabilité d’animer le jeu.

Dans la même rubrique

Retrouvez Foot241 sur...

FACEBOOK
TWITTER

Foot241 sur Twitter@foot241