Eliminatoires CAN 2019


Grâce à Poko, les Panthères du Gabon se sortent du traquenard de Djouba !


Sans Aubameyang, rentré à Londres fâché, les Panthères du Gabon, emmenées par Denis Bouanga, dominent dans la douleur le Soudan du Sud (0-1). Ce match avait l’air du piège parfait, tant l’atmosphère et l’imbroglio autour de l’avion sentaient le soufre.

Publié le 16 octobre 2018 à 16h19min par Freddhy Koula
Màj : 16 octobre 2018 à 16h26min
Grâce à Poko, les Panthères du Gabon se sortent du traquenard de Djouba !
A lire aussi

Le film du match

Le match, qui se jouait sur le modeste Djouba Stadium, à la pelouse peu praticable, a vu hommes de Cousin démarrer très fort. L’ancien Capitaine du Gabon avait décidé de titulariser Lévy Madinda en meneur de jeu, et Axel Meye en pointe de l’attaque dans un 4-4- 2 en losange. Ce dernier aurait pu ouvrir le score à trois reprise dès la 12ème minute. Mais l’après midi de l’ancien de l’USB s’annonçait catastrophique sous le ciel de Djouba, avec une maladresse qu’on ne lui connaissait plus.

Piqués au vif, les sud soudanais réagissent, mais ne parviennent pas à approcher les buts de Didier Ovono, bien gardés par la charnière « rocailleuse » Ecuele-Appindangoye. Les Panthères, malheureux dans les 16 mètres, à l’image de Meye, ne parvient pas non plus à inscrire un but avant la pause, malgré une possession largement supérieure à ses adversaires (75 %). (Mi-temps, 0-0).

Et « Super Poko » surgit…

Au retour des vestiaires, André Biyogho donne de l’air aux siens d’une grâce à son opportunisme dans la surface (48ème). Un soulagement pour la délégation gabonaise sur place, qui craignaient de voir le doute s’installer chez la bande à Cousin.

André Poko,. Homme du match par Foot241

La suite est anecdotique, même si le Gabon aurait pu corser l’addition à deux reprises, par Bouanga qui touchait le montant (51e), et Axel Meye dans les dernières minutes de jeu, après un remarquable travail de l’intenable “Saint “ Denis Bouanga (89e). Mais l’essentiel était là.

Grâce à ce succès, combiné au nul (1-1) entre le Burundi et le Mali, le Gabon prend la deuxième place du groupe C des éliminatoires à la CAN 2019 avec 7 points, à un point du leader Malien. Soulagement.

Une vue du Djouba « Stadium »

Le prochain match, face au Mali le 16 novembre 2018 à Libreville, s’annonce déjà électrique, avec le souvenir de l’élimination de 2012. Retrouvailles XXL.

Homme du match : André Poko

Son sixième but chez les Panthères vaut de l’or, mieux du Diamant. L’ancien joueur de Bordeaux profite bien de son repositionnement à un poste de relayeur qu’il affectionne et qui l’a révélé au plus haut niveau. Et, sa complémentarité avec le jeune Loufilou saute aux yeux.

Il est le héros gabonais de ce match, on le surnomme « Super Poko » !

Dans la même rubrique

Retrouvez Foot241 sur...

FACEBOOK
TWITTER

Foot241 sur Twitter@foot241