Confessions


La terrible confession de Shiva Star Nzigou sur son passé et sa carrière sportive


Le footballeur gabonais Shiva Star Nzigou fait les gros titres de plusieurs médias français ces derniers jours, mais pas pour des raisons sportives. Le footballeur qui dit avoir rencontré Dieu, s’est confessé sur son passé sexuel tumultueux, son age falsifié, son homosexualité et sa mère assassinée pour des raisons mystiques pour lui permettre de percer dans le football. Un cocktail explosif qui donne froid dans le dos.

Publié le 18 août 2018 à 20h56min par La rédaction de Foot241
Màj : 18 août 2018 à 21h14min
La terrible confession de Shiva Star Nzigou sur son passé et sa carrière sportive
A lire aussi

Shiva Star Nzigou s’est confessé devant l’assistance d’une église de réveil dimanche 12 août dernier près de Nior en France. La confession filmée a vite fait de se retrouver sur la toile et fait depuis cette semaine, les gros titres de médias sportifs français. Des confessions sur le passé trouble du joueur gabonais évoluant actuellement au Cercle Olympique Cerizay (Championnat français de division d’honneur).

Un âge falsifié

La première révélation porte sur l’age réel du joueur. Officiellement né le 24 octobre 1983 à Tchibanga (Nyanga), le joueur a révélé être né 5 ans plutôt. Ses parents ayant pris soin de refaire ses « papiers » pour faciliter sa carrière sportive naissante. Au lieu des 34 ans que portent son acte de naissance officiel, le joueur aura en octobre prochain 40 ans.

Ce coup de pouce sur son état-civil a permis au joueur d’être très vite repéré à l’âge de 14 ans par le SCO d’Angers alors qu’il évoluait encore au Gabon. Pas étonnant donc qu’il finisse meilleur buteur des U15 nationaux du SCO : il avait 5 ans de plus que ses coéquipiers et adversaires. Il est notamment le plus jeune joueur à avoir disputé une CAN et avoir inscrit un but lors d’une CAN.

Une vie sexuelle tumultueusement pimentée

Les confessions de Shiva Star Nzigou ne s’arrêtent pas là. « Quand j’étais plus jeune, j’ai eu des rapports avec ma tante. Je les ai reproduits sur ma sœur » , a-t-il affirmé sans préciser s’il s’agissait d’un viol ou d’une pratique occulte. « J’ai aussi couché avec un ami à moi, un homme. J’ai aussi eu une autre relation de longue durée avec un homme, qui était aussi un ami à moi », a-t-il ajouté .

Shiva N’Zigou révèle ainsi son homosexualité sans qu’on ne sache si elle est consenti ou le fruit d’une obligation mystique. Le moins que l’on puisse dire, est qu’il a eu plusieurs relations homosexuelles dont une qui a duré « plusieurs années ». Des confessions sombres qui animent les réseaux sociaux gabonais depuis la mise en ligne de la confession-vidéo.

Sa mère « sacrifiée »

C’est sûrement le point d’orgue de son horrible récit. L’ancien footballeur avoue que sa mère a été sacrifiée par son père pour des motifs mystiques. En cause : les discordes créées par les énormes rentrées d’argent provenant des nombreux contrats qu’il a signés. Selon lui son père aurait tout bonnement tué sa mère afin de garder l’argent pour lui seul sous prétexte de vouloir lui « accoler son esprit  » pour qu’il réussisse encore mieux sa carrière.

Impossible de ne pas sortir ému de ce récit, bien que très glauque. Il faut souligner le courage qu’il lui a fallu pour confesser de tels actes qui relèvent de l’horreur pour le commun des mortels mais qui auront peut-être le mérite de délier les langues si de telles pratiques sont monnaie courante.

Dans la même rubrique

Retrouvez Foot241 sur...

FACEBOOK
TWITTER

Foot241 sur Twitter@foot241