Sanctions


Le Gabon condamné à verser 3 millions à la FIFA pour avoir aligné deux joueurs sanctionnés


La Fédération internationale de football association (FIFA) a finalement condamné, le 28 septembre dernier, la Fédération gabonaise de football (Fegafoot), à lui verser une amende de 6000 francs suisses (un peu plus de 3 millions de francs CFA). Elle lui reproche d’avoir aligné, lors de la rencontre du 2 septembre dernier contre la Côte d’Ivoire (lors de la 3e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018), Merlin Tandjigora et Mario Lemina.

Publié le 7 octobre 2017 à 07h14min par La rédaction de Foot241
Màj : 7 octobre 2017 à 07h20min
Le Gabon condamné à verser 3 millions à la FIFA pour avoir aligné deux joueurs sanctionnés
A lire aussi

Selon la FIFA, les deux milieux de terrain n’étaient pas qualifiés pour disputer ce match qui a eu lieu à Libreville, notamment pour cumul de cartons jaunes. Cette décision a été notifiée à la fédération le 2 octobre dernier. Celle-ci devra aussi s’acquitter d’autres frais évalués à 1000 francs suisses (572.363 francs CFA). De plus, avant l’annonce de cette sanction, aujourd’hui confirmée, le secrétaire général de la Fégafoot Jean-Félix Mba Nze avait été suspendu de ses fonctions par son employeur, le 12 septembre dernier.

Parce n’ayant pas transmis au staff technique des Panthères l’information relative à la suspension des deux footballeurs susmentionnés. Le seul point positif de cette histoire est que cette rencontre mentionnée plus haut avait été perdue par le Gabon sur le score de 0-3. Par conséquent, il n’y a pas d’incidence sur le plan sportif. Le Gabon demeure à la troisième place du groupe C et conserve, par la même occasion, ses 5 points. Gardant ainsi une chance de qualification pour la prochaine Coupe du monde en Russie.

La sélection nationale gabonaise n’a pas été la seule entité à être sanctionnée par la Fédération internationale de football association. Le Nigeria et le Mali ont également été condamnés à lui verser respectivement plus de 16 millions de FCFA et plus de 8 millions de FCFA pour les agissements coupables de leurs supporteurs.

Leurs fans ont aussi été préjudiciables au Maroc (plus d’un millions de FCFA) et un avertissement parce que des spectateurs ont sifflé pendant l’hymne national avant leur match contre le Mali à Rabat), à la Zambie (plus de 3 millions de FCFA) pour des jets de bouteille sur le terrain) et à la RDC (plus de 11 millions de FCFA) pour des objets lancés vers l’aire de jeu et des feux dans les tribunes. Seuls le Burkina Faso et le Sénégal s’en sont tirés avec un avertissement.

Avec l’Union

Dans la même rubrique
{4}

Retrouvez Foot241 sur...

FACEBOOK
TWITTER

Foot241 sur Twitter@foot241