Bourde


Le Maroc vole au secours du Gabon dans ses déboires avec la FIFA


La Fédération royale marocaine a décidé de garder le silence devant l’erreur monumentale de la sélection gabonaise, qui a aligné un joueur sanctionné, lors de la réception de la Côte d’Ivoire en éliminatoires de la CAN 2017. A force de jouer avec le feu, la Fédération gabonaise de football a fini par se brûler. Les Panthères ont perdu sur tapis vert une rencontre face aux Eléphants ivoiriens. La cause ? Les Gabonais ont aligné un élément suspendu. Des déboires sportifs qui montrent bien l’état de santé du football gabonais.

Publié le 16 septembre 2017 à 20h21min par La rédaction de Foot241
Màj : 16 septembre 2017 à 20h21min
Le Maroc vole au secours du Gabon dans ses déboires avec la FIFA
A lire aussi

Mario Lemina était en effet sous le coup d’une suspension pour cumul de cartons jaunes lors de précédentes rencontres. Le milieu de terrain de Southampton en Angleterre, a été averti en novembre 2015, à Libreville (37e), lors de la qualification du Gabon lors du précédent tour éliminatoire du Mondial 2018 face au Mozambique (1-0, 4-3 tab).

Après cette annonce, plusieurs voix se sont élevées criant au complot et demandant à la Fédération royale marocaine de football de saisir la FIFA. Mais à en croire nos confrères marcoains Al Ahdath Al Maghribya dans leur édition du 16 septembre, la FRMF ne compte pas demander à l’instance dirigeante du football mondial d’ouvrir une enquête. Selon la source fédérale contactée par le journal casablancais, Fouzi Lekjaa veut entretenir les bonnes relations qui lient le Maroc, la Côte d’Ivoire et le Gabon.

Selon le règlement de la FIFA, le Gabon va perdre son match sur tapis vert et doit s’acquitter d’une amende de 6 000 francs suisses, soit 5 750 euros (3,77 millions FCFA), avant d’affronter le Maroc, en octobre prochain. Si l’amende n’est pas véritablement salée pour les autorités gabonaises, elle aurait pu être très sévère si les Panthères avaient battu les Ivoiriens à domicile.

Suite à cette bourde, la FEGAFOOT a décidé de suspendre son secrétaire général. « Le Comité Exécutif de la Fédération gabonaise de football s’est réuni le mardi 12 septembre 2017, à son siège, afin d’examiner les griefs reprochés à Monsieur Jean Félix Mba Nze, Secrétaire général de la FEGAFOOT », explique la fédération gabonaise via un communiqué.

Dans la même rubrique
{4}

Retrouvez Foot241 sur...

FACEBOOK
TWITTER

Foot241 sur Twitter@foot241