Interview


Luc Eymael : « Mve Mintsa aurait été un atout important lors de la CAN 2012 »


Invité de notre rédaction, Luc Eymael le sélectionneur de Missile FC a commenté avec nous l’actualité de sa formation et du football gabonais. Exclusivité.

Publié le 25 juin 2012 à 17h39min par Arnaud MBENG
Màj : 25 juin 2012 à 17h37min
Luc Eymael : « Mve Mintsa aurait été un atout important lors de la CAN 2012 »
A lire aussi

Quel bilan faites-vous de la saison 2011-2012 ?

Je ne suis pas satisfait du bilan, même-ci nous avons fini 4ème au
classement général et que nous étions la plus belle équipe à côté de l’Union Sportive de Bitam et de Mangasport. Car nous avons mis sur pied, un football moderne, avec notamment de belles circulations de balle et des phases attaques élaborées. Je le répète, encore une fois, nous avons l’une des plus belles équipes ne serait-ce que du point de vue du niveau de jeu, si pas la plus belle.

Dans ce cas comment expliquer le fait que vous n’ayez pas remporté le titre de champion du Gabon..

Les causes sont multiples. Pour commencer, nous souffrons de l’absence d’un second buteur de même envergure que Mve Mintsa, il nous a cruellement manqué cette saison en raison de blessure et de carton. Nous avons la meilleure attaque avec 42 buts marqués, dont notamment 17 buts de Mve Mintsa. D’autre part, nous avons encaissé trop de buts surtout en phase aller, 26 buts en tout, ce qui nous classe 5ème défense de la série. Et en plus l’arbitrage n’a pas toujours fait preuve d’objectivité et de professionnalisme à notre endroit, du coup pour avoir décrier un arbitrage peu orthodoxe, j’ai coaché plusieurs fois mon club dans les tribunes.

Cependant, en tant que sélectionneur vous êtes comptable du rendement de votre équipe…

Mon équipe applique un système de zone à plat avec un schéma 4-3-3, un seul milieu récupérateur et l’absence de marquage individuel. Je l’avoue c’est un système de jeu qui nécessite une période d’apprentissage. Je suis venu pour apporter quelque chose de nouveau, mon but c’est d’apporter un football moderne au Gabon et ainsi avoir des jeunes pour la sélection. Dans ce cadre, j’endosse l’entière responsabilité de la productivité de mon équipe.

Certains prétendent que vous avez signé à Missile FC pour l’argent…

Pas du tout, je suis venu au Gabon pour le challenge et non pour des questions financières. Car si je combine mon salaire d’enseignant d’éducation physique et sportive et de coach en D3, je n’aurai pas à me plaindre et je me retrouverais avec un salaire équivalent à ce que je peux gagner ici . Je suis au Gabon pour le challenge.

Une campagne africaine plutôt décevante ?

Oui, consécutive en partie à certaines décisions de l’administration, car face à l’Africa Sport, nous avons joué à deux reprises à l’extérieur, à Franceville et à Abidjan. En effet, nous avons joué dans les mêmes conditions à Franceville qu’à Abidjan. Si à l’aller, nous l’avons quand même emporté(3-2), en Côte d’Ivoire, Mintsa était malade, Popol kiendé a eu un malaise avant la rencontre, donc logiquement nous avons perdu (2-0). Nous avons payé cash nos erreurs et notre manque d’expérience dans cette grande compétition .Et en outre, tenez-vous bien, du fait d’une énième erreur administrative deux joueurs n’ont pas embarqués.

Paulo Duarte nouveau sélectionneur de l’équipe nationale des Panthères …

Paulo Duarte est plus ouvert que Gernot Rohr avec qui il était difficile d’échanger des idées, il était super, mais Paulo Duarte est plus sympa, y’a des échanges.

Vous avez l’air de bien le connaître…

Il m’a invité à manger chez lui après m’avoir vu donner entraînement aux internationaux olympiques et on a passé 4heures ensemble, à échanger des trucs, des jeux, des exercices. Il m’a montré son programme avec les Panthères, c’est une méthode professionnelle. J’espère que ça va fonctionner avec les joueurs.

Pourquoi Mve Minstsa absent à la CAN 2012 ?

Seul Gernot Rohr peut répondre à cette question, même-ci en ce qui me concerne je pense que Mve Mintsa aurait été un atout important lors de la CAN 2012, il aurait beaucoup apporté à la sélection nationale des Panthères.

Ton plus beau souvenir…

La victoire face à Mangasport (2-1), c’était un bon match, il y’avait du bon football notamment un jeu développé entre les deux équipes. C’est mon plus beau souvenir…

Et ton plus mauvais souvenir ?

Notre élimination en league des champions et nos quatre défaites d’affilées à la phase aller du championnat . Ça été un traumatisme pour moi et l’ensemble de l’équipe.

Une anecdote ?

Paulo Duarte m’appelle pour me dire que Pierre-Emerick Aubameyang est blessé lors du dernier match du championnat. Il est inquiet car il ne trouve pas un joueur capable de le remplacer. C’est alors que je lui propose Romaric Rogombé que j’ai entraîné à l’AS Vita Club en RDC, une véritable star, adulé du public.

Dans la même rubrique
{4}

Retrouvez Foot241 sur...

FACEBOOK
TWITTER

Foot241 sur Twitter@foot241