National foot


Retour sur le parcours de l’AS Mangasport, nouveau champion du Gabon de football


Le championnat national de première Division s’est achevé, le 13 juin dernier, par le sacre de l’AS Mangasport tombeur de l’AO. CMS (2-0) en finale des play-offs au stade Augustin Monedan de Sibang.

Publié le 18 juin 2018 à 16h35min par La rédaction de Foot241
Màj : 18 juin 2018 à 16h34min
Retour sur le parcours de l’AS Mangasport, nouveau champion du Gabon de football
A lire aussi

Et pourtant tout n’a pas été facile pour le club de la ville de Moanda qui a connu des grands moments de flottements en début de saison. Il a fallu que le coach, Kevin Djony, remonte les bretelles de ses poulains pour que la mayonnaise prenne pour une équipe qui a connu des grands chambardements par le rajeunissement à plus de 80%. C’était le défi du technicien gabonais qui s’est vu offert la gestion du club cette saison, après plusieurs années passées dans le staff en qualité de coach adjoint sous l’ère de l’Italien Toto Nobile et du Congolais Mbo Bondjuin.

Sur les dix rencontres disputées à la phase régulière du championnat, l’AS Mangasport a enregistré cinq victoires acquises face à Missile FC (2-0 1ere journée), Nguen’Asuku (4-0, 3eme journée), Lozo Sport (2-0, 7eme journée), Stade Migovéen (3-1, 8eme journée), et face à AS Stade Mandji (1-0, 10eme journée).

Ces différents succès ont permis à cette équipe, privée de titre durant les deux dernières années, de finir troisième des play-offs. Après une entame tonitruante face à Missile FC (2-0), le club de la Comilog a reçu une rouste à domicile, le 27 janvier 2018, face à l’AO CMS (2-0) lors de la 2ème journée. Un coup dur pour Kevin Djony qui venait de connaître son premier revers en tant que manager principal. La journée d’après disputée, le 03 février dernier, Mangasport s’est bien relancé en marchant sur Nguen’Asuku (4-0), logiquement relégué en D2 à la fin du championnat.

Opposé le 06 février (4ème journée) au CF Mounana, double champion du Gabon en titre, l’AS Mangasport n’a pas enchainé. Les Miniers ont été contraints au nul (0-0) par une formation de Mounana en plein doute. En déplacement dans le chaudron de Gaston Peyrille à Bitam, lors de la 5ème journée pour défier l’Union sportive de Bitam, Mangasport est reparti à Moanda avec trois buts dans ses bagages (3-1) et concédait ainsi, sa deuxième défaite de l’année.

Ce revers face à l’US Bitam a été très mal digéré d’autant qu’à la journée suivante (6ème), face à Akanda FC, les Miniers ont laissé filer les trois points en se contentant d’un nul vierge. Ce n’est qu’à la 7ème levée que les nouveaux champions du Gabon sont sortis de leur torpeur en battant Lozo Sport (2-0) au stade Henri Sylvoz, avant d’enchainer face au Stade Migovéen (3-1, 8ème journée). Un succès qui arrivait au bon moment car, il a permis à AS Mangasport de rentrer dans le « Big Four » du championnat à deux journées de la fin de la phase régulière du championnat.

Certainement essoufflés par le rythme dans lequel se disputaient les matchs, Mangasport va connaître un moment de relâchement en obtenant qu’un match nul, le 03 juin dernier, face à l’AS Pélican (0-0, 9ème journée). Ce score de parité qui ne faisait pas les affaires des Miniers en raison de la montée du CF Mounana qui se rapprochait du tableau des « Quatre », après son court succès sur Missile FC (1- 0), sera très vite oublié.

En effet, lors du 10ème et dernier chapitre de la phase régulière, Kevin Djony et ses hommes ont ramené de Port-Gentil trois précieux points face au Stade Mandji (1-0). Une victoire qui permet à Mangasport de solidifier sa 3ème place du classement général avec 18 points + 7. Pour s’offrir son 9ème titre national, AS Mangasport a mis son expérience à profit en disposant de Lozo Sport (2-1) et l’AO CMS (2-0).

Quelques jours après le titre, Kevin Djony est revenu sur le chemin parcouru par son équipe : « Malgré les moments difficiles qu’a connus le club notamment avec le revers face à l’AO CMS, j’avoue que je suis resté serein. Nous avons eu un début difficile avec l’arrivée très tôt de la Coupe de la CAF sans championnat. Ensuite, l’élimination précoce à cette compétition africaine », a-t-il indiqué. En dépit de cette période difficile, Djony déclare : « J’avais foi en mon équipe vu le potentiel du groupe. Pendant la longue trêve, nous avons beaucoup travaillé. Ce travail a fini par payer en obtenant ce magnifique titre de champion du Gabon ».

Dans la même rubrique

Retrouvez Foot241 sur...

FACEBOOK
TWITTER

Foot241 sur Twitter@foot241