Politique sportive


Une cellule de réflexion pour sortir le football gabonais de son inertie


C’est ce qu’a décidé hier le ministre des Sports, Alain Claude Bilie Bi Nze, en conclave avec la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) et la Ligue nationale de football professionnel (LINAFP). Une rencontre entre les autorités ministérielles et les instances gérant le football gabonais qui s’est voulue réflexive sur le financement et le développement du football national.

Publié le 24 juillet 2018 à 19h26min par La rédaction de Foot241
Màj : 24 juillet 2018 à 19h26min
Une cellule de réflexion pour sortir le football gabonais de son inertie
A lire aussi

Le Gabon veut améliorer sa politique sportive notamment sur le football miné par des championnats à l’arrêt ou raccourci et des clubs en grandes difficultés fautes du financement de l’Etat. Une situation qui se répète inlassablement chaque année sans que les autorités gabonaises ne parviennent à trouver une solution à ces maux qui minent le sport roi au Gabon.

Une réorganisation du football national s’impose donc avec en toile de fond la restructuration des ligues provinciales, des sous-ligues départementales, des compétitions destinées aux jeunes. Une renaissance pour notamment repenser le modèle économique du championnat national sujet à des plusieurs difficultés financières. Non sans oublier l’épineuse question de la gestion des équipes nationales.

Pour enrichir cette réflexion, une cellule sera mise en place à partir de demain, mercredi 25 juillet. Et ce jusqu’en fin de cette semaine. Ce afin de soumettre au ministre des Sports les conclusions des travaux de cette commission technique qui devrait lui servir d’aiguillon dans la mise en place de reformes. Comme un air de déjà vu.

Dans la même rubrique

Retrouvez Foot241 sur...

FACEBOOK
TWITTER

Foot241 sur Twitter@foot241